Diablo.leforum.eu Index du Forum
 
Diablo.leforum.eu Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Diablo 2 - Guide général

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Diablo.leforum.eu Index du Forum -> Diablo 2 & LoD -> Guides de jeu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 14:57    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Diablo 2 - Guide général
        

      


Introduction


Bonjour et bienvenue,

Ce guide constitue en quelque sorte le 2ème mode d’emploi de Diablo 2. Vous y trouverez l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour bien débuter ou pour résoudre certains problèmes.
  • Qu’est ce que Diablo 2 ?
  • Comment y joue t-on ?
  • Comment bien progresser ?
Mais tout ceci ne s’adresse pas qu’aux débutants, les joueurs plus expérimentés pourront surement y trouver des choses intéressantes. Vous trouverez tout au long du guide différents liens afin d’en savoir plus sur certains thèmes.




Plan

Cliquez pour vous y rendre.



_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 24/11/2011, 17:09; édité 6 fois
Publicité






MessagePosté le: 10/07/2011, 14:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:06    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Présentation de Diablo 2

Diablo II est un jeu vidéo de type hack’n’slash (mélange de jeu d’action et de jeu de rôle), développé par Blizzard North et sorti en 2000.
La licence Diablo est supervisée par Blizzard, un éditeur américain célèbre pour la qualité de ses jeux vidéo et ses deux autres licences : Warcraft et Starcraft.



Le principe du jeu est simple : tuer des monstres et améliorer son personnage.

Pour résumer le jeu on pourrait employer les mots suivants :
- dark-fantasy
- action
- aventure
- combats
- sorts
- monstres
- personnalisation
- construction
- patience
- aléatoire
- liberté
- coopération
- compétitivité

Vous avez accès à 5 classes de personnage bénéficiant de capacités uniques (amazone, barbare, nécromancien, paladin et sorcière) et 2 autres grâce à l’extension du jeu (assassin et druide). Au sein de chaque classe il existe de multiples façons de construire son personnage (builds). C'est principalement cet aspect qui donne envie de refaire plusieurs fois l'aventure.

Lorsque vous commencez à jouer avec un personnage vous suivez un scénario qui se déroule sur 5 actes. Une fois ces 5 actes terminés, vous pouvez les refaire avec le même personnage dans une difficulté plus élevée (le mode cauchemar), puis dans un mode encore plus difficile (le mode enfer). Les modes de difficultés se succèdent et continuent de faire évoluer votre personnage, on ne peut pas par exemple commencer directement en mode enfer.

Pour atténuer cette "répétition" du scénario le jeu offre énormément d'aléatoire. Les objets laissés par les monstres suivent les lois du hasard, la plupart des chemins changent à chaque fois que vous créez une partie, les monstres n'apparaissent pas toujours aux mêmes endroits etc.

Le mode multijoueur permet de jouer jusqu'à 8 dans une même partie et d'échanger des objets entre joueurs. Il n'y a pas de dépendance avec les autres joueurs (ce n'est pas un MMO), on peut jouer seul dans son coin et faire une partie à plusieurs lorsque l'on en a envie.

Il existe également un mode spécial, le mode hardcore, où votre personnage ne peut être rejoué une fois mort.



l’amazone    
Spécialiste dans les armes à distance (arcs, arbalètes et javelots), sa principale force est sa rapidité et sa dextérité.

l’assassin  
Guerrier de l’ombre expert en arts martiaux qui utilise des griffes, des pièges et des sorts psychiques.


le barbare  
Combattant au corps à corps, il peut se spécialiser dans plusieurs catégories d’armes et peut apporter des bonus à ses compagnons grâce à ses cris de guerre.


le druide  
Maître de la nature il peut déclencher des tempêtes et des éruptions, invoquer des loups, un ours et d’autres familiers, et peut lui-même se transformer en loup ou en ours.


le nécromancien    
Invocateur de sorts mortuaire et de poison, il peut lever une armée de squelettes, manipuler l’esprit de ses ennemis ou encore les ressusciter pour qu’ils combattent à ses cotés.


le paladin
Guerrier saint qui puise sa force de la lumière divine, il dispose de différentes attaques au corps à corps et de sorts sacrés. Ses auras améliorent ses capacités et celles de ses compagnons.


la sorcière  
Lanceuse de sort par excellence, elle manie le feu, le froid et la foudre contre ses ennemis et peut se téléporter.
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 13/10/2011, 22:35; édité 5 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:07    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Histoire


Vous évoluez dans un univers médiéval-fantastique particulièrement sombre appelé Sanctuaire. Le jeu se nomme Diablo car c’est le nom du boss final dans le premier opus. Cependant le Seigneur de la Terreur n’est pas mort car son âme a possédé le héros qui l’a terrassé. Dans Diablo II vous êtes à la recherche de ce héros, ce dernier se transforme progressivement en démon et répand des hordes de monstres sur son passage. Il cherche à libérer ses frères ; Méphisto, le Seigneur de la Haine, et Baal, le Seigneur de la Destruction.


Histoire détaillée de Sanctuary
(attention : la partie Diablo II de cette page révèle une bonne partie du scénario du jeu)

Romans tirés de l'univers de Diablo
Pour les lecteurs qui ont soif d'en apprendre plus sur l'univers du jeu.
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 10/07/2011, 20:13; édité 1 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:07    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Ce qui plaît

Diablo c'est simple, tu arrives dans un petit village, l'ambiance est assez glauque, il y a une musique à la fois douce et inquiétante. Il y a quelques villageois, tu vois un forgeron, tu vas le voir et soudain tu découvres l'arsenal d'arme à ta disposition... Tes yeux commencent à briller…

C'est comme ça que je suis tombé amoureux de Diablo.


l’action

Diablo II est un jeu résolument tourné vers l’action. Si vous aimez la magie, les armes médiévales et le sang ce jeu est fait pour vous. On est rapidement plongé dans l’action,
vous pouvez faire face à des monstres moins de 10 secondes après que la partie se soit lancée. De plus les combats ne sont pas entrecoupés de cinématiques ou de discussions. Il y a bien sûr quelques interruptions, les monstres n’arrivent pas en continue, mais de manière générale le jeu est très fluide et peut proposer de longues séances de combat très intenses. Le jeu permet entre autres des attaques d’une rapidité rarement rencontrées dans les autres jeux vidéo. On peut également ajouter que l’on peut jouer jusqu’à 8 joueurs en même temps dans une partie, ce qui promet de bien beaux combats.


la personnalisation

L’autre grand point fort de Diablo II c’est la personnalisation. On a un paquet d’armes à sa disposition (gourdins, épées, haches, sceptres, dagues, cimeterres, fléaux, haches d’armes, lances, javelots, faux, arcs, arbalètes, couteaux de lancer, haches de lancer, griffes pour les assassins, baguettes pour les nécromanciens, orbes pour les sorcières etc) et aussi de nombreuses armures, casques, boucliers et autres accessoires.
Et surtout on dispose de 30 aptitudes par personnage que l’on peut combiner de plein de manières différentes et construire un personnage complètement unique. Si vous aimez imaginer et concevoir, ce jeu a de fortes chances de vous plaire. De nombreux joueurs recherchent de nouvelles façons de jouer et élaborent ou recherchent de nouveaux « builds ». Puissance, défense, équilibre, régénération, rapidité, ou originalité, à vous de concevoir votre personnage !


la construction des personnages
Construire son personnage pas à pas, le voir évoluer, le faire aller le plus loin possible, l’améliorer et l’optimiser, c’est ce genre de chose qui fait qui donne envie de continuer le jeu. La gestion du personnage c’est faire des choix « si j’enlève cet objet je perds ça mais je gagne ça, par contre je perds en défense, mais d’un côté j’attaque plus vite etc ». Quelle aptitude choisir ? Quel objet choisir ? Quels objets garder ? Quels objets sacrifier ? C’est le genre de petits problèmes que les joueurs de Diablo 2 aiment bien élucider et qui pimentent le jeu.


l’aléatoire
Diablo II est aussi un jeu de hasard. L’aléatoire est le principal garant de la durée de vie du jeu. Bien que les quêtes restent les mêmes, on a l'impression qu'elles sont à chaque fois différentes. Les objets, les cartes des zones et les monstres sont générées aléatoirement.
Les objets laissés par les monstres ou proposés par les marchands constituent en quelque sorte une petite loterie. On peut tomber sur l’objet que l’on souhaite mais aussi tomber sur un objet dont on ne s’attendait pas qui peut bouleverser l’avenir de son personnage (un barbare qui jouait avec une arme dans chaque main et qui trouve une très bonne arme à deux mains) ou donner envie de construire un autre personnage (une sorcière qui tombe sur un bel objet pour un nécromancien).
La plupart des zones sont générées aléatoirement, c'est-à-dire que le chemin pour atteindre un boss n’est jamais le même. Sauf exceptions un joueur expérimenté ne connaîtra jamais le bon chemin à prendre. C’est donc une exploration perpétuelle qui se présente à vous.
Le type de monstres, leur position, leur quantité et leur puissance sont également générés aléatoirement. Bien que l’aléatoire est moins marqué que pour les objets et les cartes, on peut toujours être surpris par les monstres que l’on rencontre.


la liberté d’action
Le jeu offre une grande liberté d’action, c'est-à-dire que l’on vous impose rarement de faire telle chose ou de jouer d’une telle manière. Sauf exceptions vous pouvez faire les quêtes dans l’ordre que vous voulez. Certaines sont obligatoires pour progresser dans l’aventure, d’autres sont facultatives. Vous pouvez retourner dans n’importe quelle zone pour gagner de l’expérience ou trouver des objets. Vous pouvez également interrompre et reprendre le combat à n’importe quel moment.


l’accessibilité

Diablo, comme tous les jeux Blizzard, sont des jeux très facile d’accès, c'est-à-dire qu’ils sont très faciles à prendre en main tout en garantissant une grande profondeur en terme de jouabilité et de durée de vie. Ce qui peut parfois déplaire dans les jeux de rôle ce sont des règles très complexes à connaître pour commencer le jeu. Au contraire il est très simple de se lancer dans Diablo II. Vous vous déplacez en cliquant, vous attaquez en cliquant, vous ramassez des objets en cliquant dessus et ces derniers se retrouvent dans votre fenêtre d’inventaire. Vous gagnez de l’expérience en tuant des monstres, lorsque vous gagnez un niveau vous gagnez 5 points de stats (à répartir librement dans la force, la dextérité, la vitalité ou l’énergie), et 1 point d’aptitude (à répartir librement dans les 3 branches d’aptitudes). Difficile de faire plus simple.


l’ambiance

L’univers de Sanctuary est sombre, de nombreux décors du jeu illustrent les violences perpétrées par les démons dans le monde des humains. Néanmoins l’atmosphère peut aussi s’avérer plus rassurante et démontrer que le monde où vous évoluez n’est pas si sombre qu’il en a l’air. La musique du jeu réalisée par Matt Uelmen nous plonge dans une ambiance médiévale, mystérieuse, souvent angoissante mais qui fait aussi entendre quelques notes d’espoir et de poésie.


la coopération
L’union fait la force. Chaque personnage a ses points forts et ses points faibles, et chacun peut avoir un rôle déterminant dans un groupe. Jouer à plusieurs c’est d’abord plus de fun et plus d’action mais c’est aussi une manière d’accomplir des quêtes difficiles à faire seul ou de montrer aux autres votre personnage et votre façon de jouer.


les échanges
Les échanges en multijoueur permettent d’obtenir les objets que l’on souhaite sans attendre de les trouver par nous même. C’est au joueur de trouver le meilleur moyen de s’enrichir afin d’obtenir progressivement l’équipement de ses rêves. Les échanges peuvent également avoir une part d’aléatoire, à vous de trouver la meilleure offre ou la meilleure demande.


la compétitivité du PvP

Diablo II donne aussi la possibilité aux joueurs de confronter leurs personnages dans des combats haletants, rapides et intenses. Outre votre capacité à récolter le meilleur équipement, les clés de votre réussite seront vos connaissances, votre expérience, votre habileté et votre réactivité.


les frissons du mode hardcore

Le principe du mode hardcore est simple, une fois que votre personnage meurt, vous ne pouvez plus y jouer. C’est un mode très difficile où il faut être en permanence aux aguets car une simple erreur d’inattention et vous pouvez dire adieu à votre personnage. Ce mode s’adresse aux joueurs patients en quête de sensation et de difficulté.
 

_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 22/10/2011, 16:45; édité 2 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:08    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Ce qui peut déplaire

Diablo II n'est pas un jeu parfait et comporte des défauts, certains d'entre eux peuvent néanmoins être atténués ou évités.


la répétitivité des combats
La plupart des builds peuvent avancer dans le jeu rien qu’en lançant en continue 1 ou 2 sorts. Le manque de profondeur du gameplay de certains personnages peut décevoir pas mal de joueurs malgré toutes les autres qualités du jeu qu’il y a derrière.


la répétitivité des quêtes
Lorsque l’on a fini le jeu une première fois (mode normal), on a accès à deux modes de difficulté supérieure, le mode cauchemar puis le mode enfer. Ces deux modes consistent à refaire le jeu mais avec une difficulté accrue et de nouveaux objets à trouver. Cela permet également à votre personnage de gagner des niveaux supplémentaires.
De ce fait celui qui veut aller loin le plus loin possible dans le jeu, récolter beaucoup d’objets ou tester les différents personnages ne doit pas avoir peur de refaire le scénario du jeu et de tuer plusieurs fois le même boss. Comme je l’ai dit plus haut de nombreux éléments du jeu sont aléatoires et permettent de limiter le sentiment de déjà vu mais il se peut que cela ne suffise pas pour certains.


les lags
Ce sont des ralentissements qui peuvent survenir lorsque l’on joue sur battle.net, ils peuvent survenir même avec une bonne connexion Internet. Les lags peuvent énerver s’ils vous empêchent de jouer correctement et s’ils vous coûtent la mort de votre personnage (surtout en hardcore).


les transferts d'objets
Les transferts consistent à passer un objet à un autre de vos personnages battle.net. Le problème étant qu'il n'y a pas de moyen de transférer de manière rapide et sûre un objet entre deux personnages appartenant au même joueur. Le risque est de perdre ces objets. Il existe différents moyens plus ou moins risqués de le faire.


les graphismes
Diablo II se fait quand même vieux, la résolution du jeu est limitée à 800x600. Sur des écrans supérieurs à 19 pouces les graphismes vont commencer à en prendre un sérieux coup. La solution étant de diminuer la taille de l’image du jeu en jouant en mode fenêtré.


l'ambiance battle.net
Lorsque l'on joue en partie publique on côtoie des joueurs inconnus. Jouer à plusieurs est très fun. Mais il arrive que des joueurs soient désagréables ou ne jouent pas comme vous le souhaiteriez. De ce fait il est possible que vous soyez davantage incités à jouer seul ou en petit comité avec vos amis au lieu de faire de belles parties à 8 joueurs.
A ce sujet si vous comptez jouer en mutlijoueur je vous conseille de lire ce guide du savoir-vivre sur battle.net, cela vous permettra de vous initier aux coutumes du milieu.


les spam-bots
Les spam-bots sont des personnages automatisés (généralement de niveau 1) qui entrent dans les parties publiques de battle.net, lancent des messages publicitaires pour des sites malveillants et quittent aussitôt la partie. Ce genre de pratiques peut rapidement énerver et donner envie de jouer dans des parties privées (seul ou avec ses amis), ou de jouer hors ligne.


les run-bots
Les runs-bots sont des personnages automatisés qui tuent en boucle les monstres des zones de haut level et récupèrent automatiquement certains types d'objets droppés. Ce n'est pas aussi gênant que les spam-bots mais ça reste une démonstration flagrante de triche lorsqu'on les voit dans des parties publiques.


les arnaques
Certains joueurs essaieront de vous tromper lors des échanges multijoueurs afin d’obtenir vos objets gratuitement ou pour pas grand-chose.


les hacks
Ce sont des programmes de triches et d'autres logiciels susceptible de vous nuire.


les dupes
Ce sont des objets dupliqués (souvent des runes de haut niveau) qui peuvent disparaître à n'importe quel moment et donc causer préjudice.


les objets buggués
Ce sont des objets qui ont été importés dans battle.net fermé et dont certains ont été dupliqués. Ces items "hors-jeu" sont donc susceptibles de disparaître.


le vol de compte
Il arrive que certains joueurs perdent leur compte battle.net après avoir été hackés par des personnes mal intentionnées. De manière générale les vols de comptes surviennent après une négligence de la part de la victime.

Pour éviter tous ces pièges que vous pouvez rencontrer sur battle.net je vous conseille de consulter ce topic : Observatoire des cheats, dupe etc
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 13/10/2011, 21:18; édité 3 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:08    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Installation du jeu



Diablo 2 classic et Diablo 2 LoD

Diablo 2 classic est le jeu original sans son extension. Diablo 2 LoD est le jeu avec son extension (LoD pour Lord of Destruction).
L'extension a apporté de nombreuses nouveautés et améliorations, notamment 2 nouvelles classes (l'assassin et le druide), un nouvel acte ainsi que des nouvelles possibilités d'équipement. Le jeu avec extension est le plus couramment joué car il apporte un gros plus au jeu original. Je vous conseille fortement de l'installer car il y a clairement un fossé entre le jeu sans et avec l'extension.



Installation à partir des CD

Il suffit d'insérer en premier le CD d'installation puis le programme vous demandera d'insérer les différents CD au fur et à mesure de l'installation. Pour installer l'extension Diablo II Lord of Destruction vous aurez besoin des CD de Diablo II classic.



Jouer sans CD



Téléchargement et installation sans CD



Des problèmes d'installation ?

_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 17/07/2011, 14:27; édité 2 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:09    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Menu principal et modes de jeu



Télécharger le dernier patch

Les patchs sont des modifications apportées au jeu par les développeurs. Pour Diablo 2 je vous conseille fortement d'installer le dernier patch car il vous apportera des améliorations très intéressantes, notamment au niveau des aptitudes.

Pour cela il vous suffit juste de cliquer sur "Battle.net" dans le menu principal du jeu (vous devez être connecté à Internet pour que le patch s'installe). Une fois le patch installé vous pourrez en profiter même sans Internet.

Vous avez néanmoins la possibilité d'installer ou de retirer un patch :
Réinstaller un patch précédent



Menu principal

Voici le menu principal de Diablo 2 LoD. Il faut savoir qu'il existe différentes types de parties. Comptez vous jouez seul ou à plusieurs ? Avec ou sans Internet ?



Tout d'abord si vous avez cliqué sur "Battle.net" vous devriez avoir le dernier patch (à l'époque où je rédige ce guide il s'agit du patch 1.13, donc v 1.13 en bas à gauche).

Monojoueur

- permet de joueur hors ligne (sans Internet)
- permet de créer un nombre "illimité" de personnages
- permet de modifier ces personnages ou le jeu via des logiciels externes

Guide : Monojoueur

Battle.net (battle.net fermé)

- permet d'interagir avec de nombreux joueurs (parties à plusieurs, échanges d'objets, PvP etc)
- nombre de personnages limité à 8 par clé CD
- on peut également jouer seul dans une partie (vous n'êtes pas obligé de jouer avec d'autres joueurs)

Le système de battle.net fermé nécessite la création d'un nom de compte et d'un mot de passe pour pouvoir accéder à vos personnages multijoueur.
Attention : vous ne devez pas divulguer votre mot de passe à une autre personne car ça signerai à coup sûr la fin de votre compte multijoueur (plus d'accès à vos personnages et à battle.net fermé).
Avant de créer un personnage battle.net je vous recommande de consulter ce sujet sur les modes de jeu.

Une fois votre personnage créé vous pouvez créer ou rejoindre une partie :



Pour créer une partie il suffit de lui donner un nom. On distingue 2 types de parties :
- les parties publiques (sans mot de passe): les joueurs n'ont pas besoin de connaître le mot de passe pour rejoindre la partie (8 joueurs maximum dans une partie)
- les parties privées (avec mot de passe) : les joueurs ont besoin de connaître le mot de passe pour rejoindre la partie (8 joueurs maximum dans une partie)
La description du jeu permet d'ajouter quelques informations sur la partie.
Vous pouvez mettre un nombre maximum de joueurs ou mettre des des restrictions de niveaux (fourchette de X niveaux par rapport au personnage qui a créé la partie)



Pour rejoindre une partie on peut entrer directement le nom de la partie ou rejoindre une des parties du serveur. Lorsque l'on clique sur une partie la fenêtre à droite de la liste affiche le nom, la classe et le niveau des personnages présents dans la partie, et éventuellement la description du jeu.



Guide : commandes battle.net


Passerelle : Europe

Les passerelles sont des familles de serveurs afin de regrouper des joueurs d'une même région. Il existe 4 passerelles, U.S West , U.S East, Asia et Europe. Afin de pouvoir rencontrer des joueurs français il est préférable de choisir la passerelle Europe.


Autre multijoueur

Vous pouvez aussi jouer en multi sur battle.net ouvert ou en partie TCP/IP. Ces parties sont beaucoup moins jouées car elles ne profitent pas des fonctionnalités de battle.net fermé et les fichiers de sauvegarde des personnages sont sur le disque dur du joueur (possibilité de jouer avec des personnages complètement cheatés).
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 17/07/2011, 14:46; édité 2 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:10    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Les différentes façons de jouer


Il y a plein de façons de jouer à Diablo II, outre les 8 classes et les nombreuses possibilités de builds, chaque joueur suit des objectifs et des règles différentes.


Softcore ou hardcore

Un personnage softcore est un personnage qui peut être rejoué une fois mort, mais ce n'est pas le cas pour un personnage hardcore. Une fois un personnage hardcore mort vous ne pouvez plus y jouer. La plupart des joueurs joue en mode softcore. Le mode hardcore est réservé aux joueurs patients et expérimentés en quête de sensations fortes et qui savent à quoi s'attendre en cas de mort. Pour jouer un personnage hardcore il vous suffit de cocher la case "hardcore" lors de la création de votre personnage. Les personnages sont donc par défaut des personnages softcore, ce sont les plus joués car cela permet de jouer "l'esprit tranquille".


Le selfdrop (avec ou sans transferts)

Le selfdrop consiste à n'utiliser que les objets que l'on a trouvé soi même. Le terme "drop" désigne les objets laissés tombés par les monstres mais aussi les objets ramassés (Diablo m'a droppé tel objet, j'ai droppé tel objet sur Diablo). On peut limiter le selfdrop à un seul personnage (sans transferts ; je me limite à n'utiliser que les objets droppés par mon personnage) ou l'étendre à plusieurs de mes personnages (avec transferts : par exemple ma sorcière peut passer un objet qu'elle a trouvé à mon barbare). De manière général le selfdrop exclu les échanges d'objets avec d'autres joueurs, le principe est de se débrouiller avec ce l'on trouve.

Remarque : on peut également faire du selfdrop à plusieurs, mais dans ce cas il faudra se mettre d'accord sur le partage du butin.


Le recours aux échanges et aux transferts (personnages battle.net)

C'est une façon de jouer qui est propre à battle.net fermé. Le principe est d'acquérir des objets qui seraient extrêmement long à trouver par soi même. Les possibilités d'échanges et de transferts apportées par le multijoueur permettent d'acquérir progressivement les meilleurs d'objets du jeu. C'est à vous de trouver quelque chose à offrir en contrepartie. Les échanges donnent accès à un large choix d'objet ce qui élargi les possibilités de build par rapport au selfdrop.



Ladd ou No Ladd

Lorsque vous créez un personnage battle.net vous remarquerez que la case "personnage tournoi" est cochée par défaut. On dit qu'un personnage tournoi évolue en ladd ou ladder. Si la case est décochée vous allez créer un personnage no ladd ou no ladder. Le ladder est dans un 1er temps une course à l'expérience, les personnages sont classés en fonction de leur nombre de points d'expérience (ladder signifie classement en anglais) . Puis au bout d'un moment (plusieurs mois), Blizzard décide de relancer cette course (on appel ça le reset). Quand cela arrive tous les personnages ladder deviennent des personnages no ladder et les joueurs qui veulent participer à cette nouvelle course n'ont qu'à créer un personnage tournoi. Néanmoins le ladder ne se limite pas à cette course à l'expérience, car après un reset tous les joueurs ont un personnage qui part de rien, de ce fait toute l'économie du jeu part aussi de zéro. Il est donc plus difficile de se procurer des objets car ceux ci sont beaucoup plus rares. Outre le plaisir de créer des personnages à partir de rien, le ladder offre également certaines exclusivités, notamment des objets et formules magiques qui ne sont disponibles qu'en ladder (on parle d'objets "only ladd").
Le no ladd regroupe quant à lui tous les personnages des ladders précédents. Les objets s'y accumulent donc et l'acquisition d'objets via les échanges est bien plus abordable.

Voir aussi : les modes de jeu



Le PvP (Player Versus Player)

Le PvP (ou duels) consiste à combattre le personnage d'un autre joueur, en effet vous pouvez vous rendre hostile envers un autre personnage lors que vous êtes en ville (écran de coterie). Pour être compétitif il faut avoir un très bon équipement, bien connaître les mécanismes du jeu et avoir suffisamment de réflexes. Les duels se font la plupart du temps dans la Lande sanglante près du camp des rogues afin de retourner rapidement en ville. Le PvP de Diablo 2 n'est organisé, il n'y a pas d'écran d'affichage des scores, d'arènes ou de règles imposées par l'éditeur. En partie publique les duels sont très souvent anarchiques, en gros tout le monde peut se taper dessus. Si vous souhaitez faire des duels il est préférable de chercher des joueurs et de les inviter dans des parties privées pour jouer tranquillement. Concernant l'équilibrage on peut dire que chaque classe propose des builds viables en PvP, chaque type de personnage a ses points forts et ses points faibles. En général les joueurs pvp s'affrontent avec des personnages ayant le plus haut niveau possible (high level duel : hld), mais on peut également utiliser des personnages ayant un niveau plus ou moins élevé (9,12,18,29,49 etc), on parle alors de low level duel (lld) ou de middle level duel (mld).



Extension ou classic

Certains joueurs s'adonnent au jeu sans l'extension pour s'imposer des restrictions et jouer d'une autre manière. Pour créer un personnage qui suit les règles du jeu sans l'extension il suffira de décocher la case "personnage extension" lors de sa création.



Le monojoueur

Comme l'indique son nom le monojoueur s'adresse avant tout à ceux qui souhaitent jouer seul, mais comme dit plus haut ce mode permet également de jouer sans Internet, de créer un nombre quasi illimité de personnages et de les modifier à sa guise grâce à des logiciels. A l'époque de la sortie de Diablo II tout le monde n'avait pas Internet et beaucoup de joueurs utilisaient ce mode de jeu. En monojoueur on crée généralement un personnage et on le fait évoluer tout seul avec ce qui nous tombe sous la main, c'est un mode de jeu qui est très bien pour découvrir le jeu car c'est là que l'on apprend à chercher des objets par soi même et à affronter seul les monstres. Pour en savoir plus sur le mode monojoueur je vous conseille ce guide.



Le mélange des genres

Dans Diablo 2 on peut mélanger ces différentes façons de jouer, c'est à dire que l'on peut faire du self-drop en ladd, du pvp en no-ladd, du hardcore en classic etc. Lorsque l'on crée un ou des personnages et que l'on compte les développer assez loin, il est important de savoir ce que l'on va en faire pour ne pas avoir de regrets plus tard. Si on crée un personnage monojoueur il faut savoir que vous ne pourrez pas jouer à plusieurs et opérer des échanges, si vous jouez un personnage no-ladd vous aurez difficilement accès à des objets only ladd etc.




Une fois que vous avez compris les différentes façons de jouer à Diablo 2 il ne vous manque plus qu'à jouer à Diablo 2... Evil2
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 13/10/2011, 21:59; édité 7 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:11    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Bases et mécanismes



Création du personnage

Une fois votre mode de jeu sélectionné choisissez votre classe de personnage. Ne vous posez pas trop de questions choisissez celle qui vous attire le plus. Vous trouverez un peu plus bas une présentation du gameplay des personnages mais pour l'instant mieux vaut bien comprendre comment on joue à Diablo. Vous devez donner un nom à votre personnage. Le nombre de caractère est limité et vous ne pouvez pas mettre de chiffres et de caractères spéciaux, sauf - et _ . Ces tirets peuvent vous permettre d'attacher une abréviation d'équipe ou autre à votre personnage (ex : DLF-Kyamsa). Vérifiez que les bonnes cases sont cochées, par défaut votre personnage sera tournoi, softcore (non hardcore) et extension.

Cliquez sur OK. Blonde




Interface

Nous voilà enfin dans le jeu ! Vous commencez dans le camp des rogues :



Il y a un personnage en bleu et un autre un peu plus bas. Pas de panique ils ne vous veulent aucun mal, ce sont des PNJ (Personnages non jouables). Ils sont là pour vous raconter l'histoire du jeu, commentez vos exploits, vous donnez des quêtes, vous vendre des objets etc. Vous vous trouvez dans ce qu'on appel la ville (town). En ville vous êtes en sécurité, il n'y a pas de monstres, vous ne pouvez pas mourir. C'est un lieu de repos et de ravitaillement entre les combats.

Pour déplacer votre personnage il suffit de faire un clic gauche là où vous souhaitez aller.

Appuyez sur H pour ouvrir l'aide.




Orbe Vie : représente le niveau de votre vie, s'il n'y a plus de rouge votre perso meurt.

Bouton gauche - compétence : permet d'assigner une aptitude à votre clic gauche. Chaque aptitude a une icône, ici la flèche représente l'attaque normale. L'icône est en rouge, ce qui signifie que l'on ne peut pas utiliser la compétence en ville.

Stats : les stats sont les caractéristiques du personnage, cliquez sur l'icône pour les voir.
Courir/marcher : si vous voulez que votre personnage court ou marche, à défaut il court.

Barre d'endurance : votre personnage se fatigue s'il court trop longtemps, arrêtez vous pour récupérer de l'endurance ou marchez pour ne pas en perdre.

Barre d'expérience : chaque monstre tué rapporte des points d'expérience, lorsque vous atteignez un certain nombre de points d'expérience vous gagnez un niveau. La barre d'expérience permet de voir rapidement où vous en êtes par rapport au prochain niveau.

Mini-fenêtres : permet d'accéder aux différentes fonctionnalités du jeu (stats, inventaire, aptitudes, carte, quêtes, discussion, quêtes et menu)
NB : vous avez aussi la fonctionnalité écran de coterie qui s'ajoute en multijoueur).

Ceinture : permet de placer des potions ou des parchemins afin de les assigner à des raccourcis. La quantité stockable de potions/parchemins peut augmenter selon le type de ceinture que vous portez.

Bouton gauche - compétence : permet d'assigner une aptitude à votre clic droit

Orbe Mana : représente le niveau de votre mana. Pour utiliser des sorts vous devez dépenser un certain nombre de points de mana. Lorsqu'il n'y a plus de bleu et bien vous ne pouvez pas utiliser de mana (vous effectuez une attaque normale et votre personnage vous dit qu'il lui faut du mana).


Pour accéder au menu du jeu appuyez sur Echap :
- Options (son, vidéo, carte, commandes)
- Sauver quitter (sauvegarde toute votre progression sauf qu'à la prochaine partie vous revenez en ville et non au lieu où vous avez quitté la partie)
- Revenir à la partie

Remarque : vous pouvez améliorer la résolution du jeu en l'a passant en 640 x 480 à 800 x 600 (Echap, Options, options vidéo, cliquez sur Résolution)



Feuille de stats



La feuille de stats regroupe les principales caractéristiques de votre personnage. Les stats des personnages peuvent être améliorées à chaque montée de niveau, par les propriétés des objets que vous portez, vos aptitudes et aussi celles de vos compagnons de jeu.

A chaque niveau vous obtenez 5 points d'attributs (stats) que vous pouvez répartir comme bon vous semble entre la force, la dextérité, la vitalité et l'énergie. Par exemple je peux mettre 2 points en force et 3 points en vitalité. Les points de stats non attribués ne sont pas perdus, vous pouvez les cumuler et les conserver pour plus tard.

Attention : réfléchissez bien avant de mettre vos points de stats car vous ne pouvez pas les réinvestir comme bon vous semble.
Si vous souhaitez modifier la répartition de vos points de stats vous devez utiliser la récompense de re-spécialisation donnée par Akara à la fin de la 1ère quête de l'acte 1 (ou utiliser un gage d'absolution).

Force : permet de porter des objets et d'augmenter ses dommage physiques

Dextérité : permet de porter des objets, d'augmenter ses dommages physiques, ses chances toucher, ses chances de parer une attaque avec un bouclier et sa défense. Les chances de toucher varient principalement en fonction du niveau attaque qui est exprimé en points. Vous pouvez connaître vos chances de toucher en placant le curseur de votre souris sur vos points de niveau d'attaque.
Remarque 1 : il y a deux lignes ATTAQUE dommages et ATTAQUE niveau car cela correspond à l'attaque que vous utilisez en clic gauche et en clic droit.
Remarque 2 : les dommages des sorts qui ne dépendent pas de la force sont aussi indiqués, si le sort touche à tous les coups aucun niveau d'attaque n'est indiqué.


Vitalité :augmente vos points de vie et votre endurance.

Energie : augmente vos points de mana. A noter que plus vous avez de points de mana et plus sa régénération augmente.

Résistances :
les résistances (exprimées en pourcentage) permettent de diminuer les dommages que vous subissez lorsque vous êtes touchés par tel type d'attaque. Elles sont limitées à 75% mais ce plafond peut être dépassé par certains objets ou certaines aptitudes. Vous pouvez avoir des résistances négatives car certains sorts peuvent les abaisser (Conviction et Résistance moindre) et vous subissez une pénalité de -40% en difficulté cauchemar et une autre de -60% en difficulté enfer. 


Toutes ces caractéristiques peuvent être augmentées par les bonus apportés par votre équipement ou encore par vos aptitudes.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques du personnage :
Comprendre les stats et caractéristiques de base
Effets de la force et de la dextérité sur vos dommages



Stats cachées

Les performances de votre personnage ne se limitent pas aux indications apportées par la feuille de stats, en effet il existe des stats qui ne sont pas indiquées dans cette fenêtre, c'est à vous d'y penser afin d'améliorer au mieux votre personnage.

Présentation des stats cachées

Les principales stats cachées à retenir sont la vitesse d'attaque (IAS) et la vitesse de sort (FC). Il faut savoir que ces 2 caractéristiques évoluent selon des paliers qui ne sont pas linéaires, c'est à dire que si vous ajoutez un bonus de vitesse d'attaque ou de vitesse de sort à votre personnage, et bien vous n'augmenterez pas forcément votre vitesse en jeu.

Je mets ces notions en spoiler car ce sont des bases avancées du jeu qui peuvent vous embrouiller. Mais si vous n'êtes pas perdu et que vous accrochez bien au jeu je vous conseille vivement d'en prendre connaissance.


Vitesse de sort : La vitesse de sort s'adresse avant tout aux lanceurs de sorts (casters) car elle augmente leur vitesse d'attaque et d'invocation. Ce type de bonus constitue très souvent un bonus plus intéressant que les augmentations de dommages que l'on peut obtenir via les bonus aux aptitudes, car c'est bien de frapper fort, mais il faut aussi frapper rapidement. Bref si vous jouez un lanceur de sort ne négligez pas votre vitesse de sort.
Pour savoir comment améliorer sa vitesse de lancer de sort on utilise des tableaux représentant les paliers fc (voir le lien ci dessous). Pour améliorer sa vitesse de sort il faut un minimum de bonus '+XX% d'augmentation de la vitesse de sort" (fc). La colonne fc représente le nombre de fc cumulé qu'il faut pour atteindre un palier fps (les frames per second mesure la vitesse du personnage en jeu). Si on prends le tableau de l'amazone on sait qu'il faut au minimum 7fc pour pour lancer ses sorts à une vitesse de 18fps. Si mon amazone cumule 20% de bonus en vitesse de lancer de sort elle aura le palier 17fps à 14fc, mais pas celui à 16fps pour 22fc. Un "petit fps" signifie donc une grand vitesse.



  Amazone

fps fc
19 0
18 7
17 14
16 22
15 32
14 48
13 68
12 99
11 152


 Assassin

fps     fc
16      0
15      8
14      16
13      27
12      42
11      65
10      102
9       174


  Barbare

fps     fc
13      0
12      9
11      20
10      37
9       63
8       105
7       200



 Druide

fps     fc               fc*            fc**
18      0                -              -
17      4                -              -
16      10               0              0
15      19               7              6
14      30               15             14
13      46               26             26
12      68               40             40
11      99               63             60
10      163              99             95
9       -                163            157


* forme de loup
** forme d'ours



 Nécromancien

fps     fc
16      0
15      9
14      18
13      30
12      48
11      75
10      125


Paladin

fps     fc
16      0
15      9
14      18
13      30
12      48
11      75
10      125


 Sorcière

fps     fc
13      0
12      9
11      20
10      37
9       63
8       105
7       200





Vitesse d'attaque (IAS) : elle concerne les personnages qui combattent au corps à corps, à l'arc ou à l'arbalète et aux assassins. Tout le monde est d'accord, taper rapidement c'est fun et stylé. On peut frapper lentement et en contrepartie faire plus de dommages, mais de manière générale il est préférable d'avoir un minimum de rapidité, en effet si on frappe l'adversaire rapidement il aura plus de mal à répliquer. Gérer sa vitesse d'attaque peut paraître complexe et contraignant mais je vous assure que ça en vaut la peine.
Il faut d'abord savoir qu'il existe des armes qui sont à la base rapide (épée à une main, petit arc...) et d'autres qui sont à la base lente (masse à deux mains, grosse arbalète...). Pour les armes qui sont à la base rapide il est plus facile d'augmenter sa vitesse d'attaque, alors que pour les armes qui sont à la base lente se sera plus difficile et il y aura une vitesse maximale limitée.
Remarque : la vitesse de base de l'arme (WSM : weapon speed modifier) peut varier selon la classe du personnage
Sur les objets vous avez des bonus "+ XX% augmente la vitesse d'attaque" que l'on appel IAS. La vitesse d'attaque réelle de votre personnage est exprimée en "frames per attack" (fpa). Plus le nombre de fpa est petit plus vous frappez rapidement, et donc plus votre frpa est élevé, plus vous êtes lent.
Pour connaître votre vrai vitesse d'attaque en fpa : Calculateur de vitesse d'attaque (en anglais)
L'utilisation est simple vous choisissez la classe du personnage, l'arme principale (celle au dessus des gants) et l'arme secondaire (si Barbare ou Assassin). Vous indiquez le bonus d'IAS indiqué sur chaque arme, puis les bonus d'IAS qui ne sont pas sur les armes. Vous sélectionnez l'aptitude utilisée (standard pour l'attaque normale) et vous indiquez le niveau des autres aptitudes pouvant augmenter votre vitesse d'attaque. Vous obtenez au final le nombre de fpa. Si vous cliquez sur "show IAS-Table" vous obtenez un tableau représentant le nombre d'IAS minimal qu'il vous faut pour améliorer votre vitesse d'attaque.
Par exemple si on prends le calculateur par défaut lorsque l'on charge la page on a un paladin frappant sans arme avec l'attaque normale. On obtient une vitesse de 13fpa, si on ouvre le tableau des paliers IAS on apprend qu'il faut au moins 9IAS sur tout votre équipement pour passer à 12fpa, 20IAS pour passer à 11fpa etc.
Grâce à ça on peut savoir si on peut facilement augmenter sa vitesse d'attaque, s'il est mieux de changer d'arme, à quel niveau je dois monter tel aptitude pour gagner en vitesse etc.




Aptitudes

Chaque classe dispose de 30 aptitudes divisées en trois branches de 10 aptitudes. Dans le cas de mon amazone ci-dessous je vois donc les aptitudes "arc et arbalète", et si je veux voir les autres branches "Javeline et Lance" et "Aptitudes passives et Magie" je n'ai qu'à cliquer sur leurs onglets.

A chaque fois que vous montez de niveau vous obtenez un point d'aptitude que vous pouvez mettre où vous voulez, néanmoins il y a certaines règles à respecter :
- Les arbres sont en faites divisés en 6 lignes correspondant au niveau où sont débloquées les aptitudes (niveau 1, niveau 6, niveau 12, niveau 18, niveau 24 et niveau 30).
- Les flèches entre les aptitudes signifient qu'il faut investir au moins un point dans l'aptitude précédente pour débloquer la suivante (on appel ça des pré-requis)
- Vous ne pouvez pas investir plus de 20 points dans une aptitude.

Le nombre de points d'aptitude qu'il vous reste est indiqué en haut à droite de la fenêtre.

Attention : réfléchissez bien avant de mettre vos points dans les aptitudes car vous ne pouvez pas les réinvestir comme bon vous semble.
Si vous souhaitez modifier la répartition de vos points d'aptitude vous devez utiliser la récompense de re-spécialisation donnée par Akara à la fin de la 1ère quête de l'acte 1 (ou utiliser un gage d'absolution).

On distingue 2 types d'aptitudes :
- les aptitudes actives (qui doivent être activées pour agir ; boule de feu, armure de glace etc)
- les aptitudes passives (qui agissent en permanence ; la Maîtrise du feu de la sorcière augmente les dommages de ses sorts de feu, Résistance naturelle augmente les résistances du barbare etc)

Certaines aptitudes peuvent être améliorées en investissant dans d'autres aptitudes (lignes vertes dans le descriptif de l'aptitude), on appel ça des synergies. Sauf exceptions il est toujours plus intéressant de commencer par augmenter l'aptitude que l'on utilise plutôt que sa synergie. On utilise en général les synergies pour augmenter ses dommages dans les modes de difficulté supérieur.






Inventaire, coffre et parchemins

La fenêtre d'inventaire (icône en forme d'épée) représente les objets que porte votre personnage sur lui même (équipement) et ceux qu'il stocke dans son "sac" (inventaire).

Vous ne pouvez conserver qu'un nombre limité d'objets, la place prise par chaque objet varie d'une à huit cases. Votre personnage dispose également d'un coffre qui se trouve en ville (votre bourse) afin de stocker d'autres objets.

Dans la fenêtre d'inventaire il existe 2 onglets (I et II) au dessus de votre arme et de votre bouclier. Cette fonctionnalité vous permet de changer rapidement d'armes (switch), vos anciennes armes ne disparaissent pas. Dans le cas d'une amazone vous pouvez par exemple mettre un javelot et un bouclier dans les emplacements I et un arc et des flèches dans les emplacements II. Le changement rapide d'arme peut être assigné à un raccourci, à défaut c'est la touche W.

Parchemins d'identification 


Les parchemins d'identification permettent de dévoiler les propriétés de certains objets. Pour identifier un objet il suffit de faire un clic droit sur le parchemin puis de faire un clic gauche sur l'objet que vous voulez identifier. L'identification vous coûtera un parchemin. Vous trouverez régulièrement ce type de parchemin au cours de votre aventure, vous pouvez  en acheter chez les marchands. Pour économiser de la place dans votre inventaire il existe des livres de parchemins d'identification que vous pourrez aussi acheter chez certains marchands (20 parchemins maximum par livre).


Parchemins de portail de ville 


Les parchemins de portail de ville (town portal ou tp) vous permettent de retourner en ville puis de rejoindre le lieu ou vous l'avez lancé. Lorsque vous utilisez le parchemin un portail bleutée apparaît à côté de votre personnage, il suffit que celui-ci aille sur le portail pour être directement téléporté en ville. Une fois en ville vous pouvez reprendre le portail pour revenir sur le lieu, le portail se fermera derrière vous. Le mode de consommation et de stockage est le même que pour les parchemins d'identification.





Waypoints (portail)

Les waypoints sont des autels qui permettent de rejoindre rapidement une zone du jeu. Ils sont présents à l'intérieur de chaque ville et à différents endroits de l'acte. Il suffit de cliquer sur un waypoint pour avoir la liste des destinations possibles (les waypoints que vous avez trouvés).

Les waypoints sont en quelque sorte un moyen de sauvegarde car ils vous permettent de retourner dans une zone si vous quittez le jeu ou si votre perso est tué. Il est donc très utile d'explorer la zone afin de trouver son waypoint. Vous pourrez alors continuer l'aventure sereinement, tout en aillant la possibilité d’accéder rapidement à cette zone plus tard.


Objets

Lorsque l'on pointe son curseur sur un objet on peut obtenir les informations suivantes :
- nom
- dommages (arme)
- défense (armure)
- capacité à parer (les boucliers vous permettent d'augmenter vos chances de parer une bonne partie des dommages physiques, les chances de parer indiquées sont à titre indicatif, pour connaître vos réelles chances de parer vous pouvez utilisez ce calculateur de bloc.
- résistance (lorsque vous tapez ou que vous subissez des dégâts l'objet concerné perd de la durabilité, lorsque la résistance tombe à zéro votre objet ne produit plus d'effet, il est inutilisable mais vous pouvez le rendre effectif en le réparant auprès du forgeron local, moyennant un certain coût de réparation).
- force requise
- dextérité requise
- niveau requis
- type d'arme
- vitesse de l'arme (ceci est un indicatif rapide, pour connaître la vraie vitesse de votre arme consultez la partie stats cachées)
- propriétés magiques (ce sont des bonus qui augmente les capacités de votre personnage, un bonus de vie par exemple, ou les capacités de l'objet en question, par exemple si une arme a un bonus de 50% de dommages ce n'est pas les dommages de votre perso qui augmentent de 50% mais les dommages de base de l'arme, même principe pour la défense. Il serait trop long de détailler toutes les propriétés magiques des objets mais je vous expliquerais les plus ambiguës plus loin dans le guide.)

Lors de vos aventures vous trouverez différentes types d'objets :

- les parchemins d'identification
(voir ci-dessus)
- les parchemins de portail de ville
 (voir ci-dessus)
- les potions de soin
Potions de vie, de mana, de rajeunissement (remonte instantanément la vie et le mana), d'endurance, de dégel, antidote etc.
- les potions offensives
Potions explosives ou empoisonnées que l'on peut jeter sur les ennemis pour leur infliger des dégâts
- les clés
Pour ouvrir les coffres verrouillés, vous pouvez en stocker au maximum 12 sur une seule case. L'assassin n'a pas besoin de clés pour ouvrir le coffres.
- les objets de quêtes
Objets liés à l'histoire du jeu, ils vous seront nécessaires pour valider certaine quêtes et obtenir certaines récompenses
- les flèches et les carreaux
Munitions à mettre aux côtés de votre arc ou de votre arbalète dans l'inventaire pour pouvoir lancer des projectiles
- les gemmes
Pierres précieuses que l'on peut insérer dans des objets et qui leur apportent des bonus. Les gemmes se déclinent en 5 niveau de qualité (taillée, fissurée, "normale", sans défaut et pure), une gemme de meilleure qualité apporte de meilleurs bonus. Il existe 6 sortes de gemmes (topazes, saphirs, emeraudes, diamants, améthystes et rubis)
- les crânes
Même principe que les gemmes.
- les runes (nom en orange)
Les runes sont des pierres magiques marquées d'un symbole. Elles permettent d'ajouter des bonus à un objet ou de créer des mots runiques. (Guide : runes et mots runiques)
- les joyaux (objets magiques, rares ou uniques)
Ce sont des bijoux que l'on peut insérer dans des objets pour leur faire gagner des bonus.
- les charmes (objets magiques ou uniques)
Objets à mettre dans l'inventaire pour profiter du bonus qu'ils apportent.
- le cube horadrim
Objet de quête qui permet de transformer des objets à l'aide de formules pré-définies. (Liste des formules du cube horadrim).


- les objets normaux (nom en blanc)
Objets de base sans bonus. (Liste des objets normaux)          
- les objets sertibles (nom en gris)
Objets qui peuvent recevoir un certain nombre d'emplacements , un emplacement permet d'insérer un objet (gemme, rune ou joyau) qui apportera des propriétés magiques à l'objet de base. Attention si vous insérez un objet dans un autre objet l'objet inséré ne pourra pas être récupéré. Pour supprimer le ou les objets insérés dans un objet vous devez transmuter une rune hel, un parchemin de portail de ville et l'objet en question dans le cube horadrim.
- les objets magiques (nom en bleu)
Objets qui possèdent un ou deux bonus magiques
- les objets rares (nom en jaune)
Objets non-prédéfinis qui possèdent plus de deux bonus magiques
- les objets de set (nom en vert)
Objets qui font partie d'un ensemble pré-défini d'objet (set), si plusieurs objets de cet ensemble sont équipés par votre personnage vous pouvez obtenir des bonus supplémentaires. Lorsque tous les objets du set sont équipés une plus grande quantité de bonus. (Liste des objets de set)
- les objets uniques (nom en doré)
Objets pré-définis qui possèdent plus de deux bonus magiques et qui ont un ou plusieurs bonus dont le montant varie.
(Liste des objets uniques)
- les mots runiques
Objets pré-définis qui sont générés en regroupant un objet sertible et une combinaison de runes. Les mots runiques possèdent plus de deux bonus magiques et ont généralement un ou plusieurs bonus dont le montant varie.
- les objets craftés (nom en orange)
Objets non-prédéfinis qui possèdent plus de deux bonus magiques et qui ont été générés par une formule du cube horadrim.
- les objets de mauvaise qualité (objets normaux)
Objets aux propriétés moins bonnes
- les objets de bonne qualité (objets normaux et objets sertibles)
Objets de base avec des bonus de dégâts (arme) ou de défense (armures, casques, gants etc) et un éventuel bonus de durabilité
- les objets éthérés (objets normaux, magiques, rares et uniques)
Objets qui apportent 50% de dommages supplémentaires (arme) ou 50% de défense supplémentaire (armures, casques, gants etc) mais qui ne peuvent être réparés. De ce fait l'objet a une durée de vie limitée si on l'utilise. Pour palier à ce problème l'objet doit avoir le bonus "indestructible" ou "auto-réparation".
- les objets sertis (objets normaux, magiques, rares, de sets, uniques et craftés)
Objets qui ont obtenus un ou deux emplacements à l l'aide d'une formule du cube horadrim.
- les objets à charges
Objets possédant un bonus permettant de lancer un certain nombre de sorts. La quantité de sorts en réserve peut être remise au maximum en demandant aux marchands de réparer votre équipement.
- les objets à munitions
Armes qui peuvent être lancées à distance et dont les quantités à lancer sont limitées (javelots, haches de lancer, couteaux).
- les objets upgradés (objets rares et uniques)
Objets qui ont été passés à une version supérieure à l'aide d'une formule du cube horadrim.

Dans Diablo 2 on trouve différentes sortes d'objets (masses, haches, épées, armures, casques, boucliers etc). Lorsque vous montez de niveau et que vous accédez à un nouvel acte vous avez accès à des objets plus puissants. Au tout début du jeu vous avez par exemple accès à un simple glaive puis à la fin du mode normal vous pourrez trouver une grande épée, cependant le jeu continue après le mode normale et il faut donc que le joueur ait quelque chose de plus puissant que les grandes épées pour progresser. Et bien dans Diablo 2 on trouvera une meilleure version du glaive puis une meilleure version de la grande épée avec des meilleurs dommages de bases (version exceptionnelle), puis on retrouvera une version encore plus puissante du glaive et de la grand épée (version élite).

Le jeu propose donc 3 versions d'objet
- les objets de version normale
- les objets de version exceptionnelle
- les objets de version élite


Les 3 versions d'objets ne sont pas directement liées aux 3 modes de difficulté :
- en mode normale (accès à la version normale et quelques objets en version exceptionnelle)
- en mode cauchemar (accès à la version normale, version exceptionnelle et quelques objets en version élite)
- en mode enfer (tous les objets)

Vous comprendrez mieux le principe en consultant la liste des objets normaux et la liste des objets uniques mises en lien précédemment.



Runes et mots runiques

Les runes sont des pierres où sont gravés des inscriptions magiques, elles sont droppées par les monstres. Il en existe 33 différentes, certaines tombent régulièrement, d'autres sont très rares et très recherchées par les joueurs.

Si vous enchâssez plusieurs runes dans un ordre précis sur un certain type d'objet vous aller générer des propriétés supplémentaires à votre objet, propriétés autres que celles apportées par les runes serties. Vous obtiendrez donc un mot runique, un objet avec plein de propriétés tels que les objets rares ou les objets uniques.

Pour en savoir plus : Guide : Runes et mots runiques



Le cube horadrim

Lors de vos aventures dans l'acte 2, vous allez trouver un objet appelé le cube horadrim. Ce n'est pas un simple objet de quête, il vous permettra de générer des objets plus ou moins intéressants à partir d'autres objets.

Pour en savoir plus : Formules du cube horadrim



Mercenaires

Dès la fin de la 2ème quête vous ferez connaissance avec votre 1er mercenaire. Les mercenaires sont des combattants qui accompagnent et aident votre héros à casser du monstre. En faisant un clic droit sur le portrait du mercenaire vous aurez accès à ses stats et vous pourrez l'équiper (arme, casque et armure). Lorsque votre mercenaire meurt vous pouvez le faire ressusciter par le PNJ concerné, moyennant un certain nombre de pièces d'or.

Les mercenaires ne peuvent pas porter n'importe quelle arme, vous ne pouvez pas mettre de lance à un archer par exemple. Vous pouvez les soigner en leur donnant des potions. Ils ont la particularité de ne pas faire descendre la durabilité des objets qu'ils portent, de ce fait il est intéressant de leur donner des objets éthérés pour profiter de leurs bonus de dommages ou de défense.

Pour en savoir plus sur les mercenaires : guide des mercenaires



Comnandes

Un des points forts de Diablo 2 c'est la grande liberté dans le choix des raccourcis. Vous pouvez assigner les fonctions du jeu à presque n'importe quelle touche du clavier.
 
Pour cela allez dans les options puis "configurer commandes". La touche/bouton 2 permet d'assigner un 2ème raccourci à une fonction

Comment assigner un raccourci à une aptitude ?


- Dans "configurer commandes" attribuez vos raccourcis à l'aptitude 1 puis 2,3 etc.
- Quittez les options et revenez au jeu
- Faîtes un clic gauche sur le bouton gauche - compétence ou le bouton droit - compétence (voir le schéma de l'interface plus haut)
- Les différentes aptitudes apparaissent (leur symbole est dans un carré)
- Pointez votre curseur sur l'aptitude auquel vous voulez mettre un raccourci
- Appuyez sur le raccourci que vous voulez utiliser

A chaque que vous appuyez sur les raccourcis  le symbole de l'aptitude apparaît en bouton gauche ou droit.

Remarque : vous pouvez aussi utiliser votre souris pour assigner des raccouris (molette vers le haut ou vers le bas, pression sur la molette).
Remarque : certaines aptitudes ne peuvent pas être assignées en clic gauche



Caractéristiques d'un build


Toutes classes confondues on peut regrouper les builds de Diablo 2 dans différentes catégories.  Si ce sont vos tous 1ers persos il est normal qu'ils soient quelque peu bancals
mais il faut savoir que pour bien réussir un personnage il faut connaître ses points forts et ses points faibles pour savoir ce qu'il faut améliorer.


La perspective du build :
- build viable en mode enfer
- build non viable en mode enfer
Lorsque l'on a un build en tête on se demande ce qu'on veut en faire avec. Veut-on aller le plus loin possible dans le jeu ? Veut-on se limiter au mode normal ou au mode cauchemar et tenter quelque chose de plus original ? S'enrichir en cherchant de bons objets ? Etre capable d'avancer tout seul sans l'aide d'autres joueurs ? Mes dommages seront-ils suffisants pour ne pas galérer ? A quel niveau aurais-je fini d'augmenter mes principales aptitudes ?
Avancer de se lancer dans un perso il faut donc voir à long terme et anticiper les problèmes que votre perso pourrait rencontrer.


L'orientation du build :

- build axé dommages (perso qui fait de gros dégâts mais qui reste fragile)
- build axé défense (perso qui avance doucement mais surement)
- build équilibré dommages/défense (perso solide qui avance bien)
- build original (perso peu efficace mais qui offre un gameplay inédit)


Le type d'attaque utilisé :
- les casters (attaques à distance)
- les cac (attaques au corps à corps)
Il est également possible d'alterner corps à corps et combat à distance mais ce type de personnage est relativement rare (personnages hybrides).


Le type de dommages infligés :

- les dommages physiques (coup d'épée, flèches etc)
- les dommages feu
- les dommages froid
- les dommages foudre
- les dommages poison
- les dommages magiques
Il faut savoir qu'en mode enfer la quasi totalité des monstres sont insensibles à 1 type de dommages (parfois 2 mais c'est rare et en général il suffit d'ignorer le monstre). Et donc pour pouvoir avancer correctement dans le mode enfer un personnage doit infliger au moins 2 types de dommages (perso bi-élément). Seul les personnages infligeant des dommages magiques peuvent se permettre de rester mono-élément, car il y a très peu de monstres insensibles à la magie. Il faut aussi savoir que l'on rencontre aussi des monstres insensibles (ou immuns) à la fin du mode cauchemar et même quelques uns en mode normal. De plus certains monstres résistent bien à certains types de dégâts.
Tout ça pour vous dire qu'un personnage ne doit pas mettre tous ses œufs dans le même panier, il doit se diversifier mais tout en gardant un minimum de spécialisation afin d'avoir un minimum de puissance.


Le degré de dépendance vis à vis de l'équipement :
- les dommages infligés dépendent essentiellement d'un ou plusieurs objets
- les dommages infligés peuvent augmenter indépendamment des objets portés
Cela peut paraître compliqué dit comme ça mais c'est en fait très simple. Exemple : un barbare qui ne trouve pas une meilleure hache pourra se retrouver bloqué, alors qu'une sorcière n'aura qu'à investir ses points d'aptitudes pour infliger des dommages corrects et continuer l'aventure. Je ne vous dis pas qu'il ne faut pas faire de barbare, mais il est important de savoir que certains builds nécessitent de trouver un certain type d'objet pour pouvoir progresser sans galérer. C'est à vous de vous y attendre et de vous y préparer pour aller le plus loin possible avec votre personnage.


La régénération de la vie et du mana :

- le personnage récupère régulièrement de la vie et du mana lors des combats (en gérénal les cacs)
- le personnage vous oblige à consommer régulièrement des potions de mana (en général les casters)
Dans Diablo 2 on utilise régulièrement des potions de vie et de mana car c'est un moyen très facile pour échapper à la mort et balancer en grande quantité des sorts. Cependant ce procédé peut être gênant et beaucoup de joueurs apprécient les builds où le personnage n'est pas dépendant des potions. Celles-ci ne sont pas illimitées et il est toujours agréable de voir ses bulles remonter "toutes seules" sans avoir à blinder son inventaire de potions et à revenir régulièrement en ville pour faire le plein.
Les personnages qui infligent des dommages physiques par l'intermédiaire d'une arme (arme blanche, arcs), ont la possibilité de voler de la vie et du mana à chaque fois qu'ils infligent des dommages à leurs ennemis (on appel ça le leech). La quantité de vie et de mana récupérée étant proportionnelle aux dommages physiques qu'ils infligent. Ceux qui ne font pas ce type de dégâts utilisent donc plus souvent les potions surtout celles de mana. Néanmoins il existe différents bonus et aptitudes permettant de récupérer plus vite du mana. Du coté de la vie les casters attaquent à distance et sont donc moins exposés aux coups.




Présentation approfondie des personnages

Le meilleur conseil que je peux vous donner c'est de commencer par le personnage qui vous attire le plus. Il est très intéressant de découvrir soi même les différentes classes, néanmoins une petite présentation des forces et faiblesses de chaque classe et de certains builds ne peut pas faire de mal.


l’amazone    
Spécialiste dans les armes à distance (arcs, arbalètes et javelots), sa principale force est sa rapidité et sa dextérité.

FAQ de l'amazone

On distingue 3 grandes catégories d'amazone :
- les arcazones (qui utilisent des arcs et des arbalètes; dommages physiques, de froid ou de feu)
- les javazones (qui utilisent des javelots ; dommages physiques, de foudre ou de poison)
- les hybrides arc/javelots (qui peuvent alterner rapidement le mode arca et le mode java)

Elle est réputée pour ses attaques de zones impressionnantes qui prennent tout l'écran (éclairs en furie, tirs multiples), sa rapidité d'attaque (bombarder) et ses gros dommages de foudre au corps à corps (boule de foudre). De manière générale l'amazone est plus à l'aise contre les grands groupes de petits monstres que contre les monstres costauds et isolés (boss). 

L'amazone n'encaisse pas les dégâts, elle les esquive. Elle possède des aptitudes défensives qui lui permettent de mieux gérer les combats (ralentissement des missiles, invocation d'une valkyrie pour contenir les monstres, possibilité d'éviter les projectiles grâce à des esquives etc). Elle dispose également d'aptitudes passives offensives (coup critique, pénétrer et percer) qui lui permettent d'améliorer ses dommages.

L'arcazone est un des rares builds où l'on peut se permettre d'investir beaucoup en dextérité pour augmenter les dommages de ses projectiles.

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement
- dextérité : le maximum si arcazone, le minimum si java
- vitalité : équilibre dommages/défense si arcazone, le maximum si java
- énergie : rien

En PvP elle lance des flèches téléguidées sur ses adversaires ou fait de gros attaques au corps à corps à l'aide de boule de foudre.

Il faut admettre que l'amazone n'est pas le personnage le plus aisé à construire, mais elle peut s'avérer passionnante et dévastatrice.




l’assassin  
Guerrier de l’ombre expert en arts martiaux qui utilise des griffes, des pièges et des sorts psychiques.

FAQ de l'assassin

On distingue 3 grandes catégories d'assassin :
- les assassins corps à corps (qui utilisent des griffes et/ou donnent des coups de pied)
- les trapssins (qui utilisent des pièges (traps) ; sorts que l'on pose au sol et qui lancent des projectiles aux monstres proches)
- les hybrides cac/trap

L'assassin peut utiliser ses aptitudes martiales pour tuer ses ennemis au corps à corps. Les arts martiaux de l'assassin comporte 2 types d'aptitudes ; les concentrations et les libérations. Les concentrations permettent de "charger" une aptitude avec des attaques normales, et les libérations permettent de lancer cette aptitude. Ces aptitudes peuvent être des dommages physiques supplémentaire sur une cible unique (Tigre), un vol important de vie et de mana (Cobra), ou des sorts de zones de feu, de foudre ou de froid (Poings de feu, Griffes du tonnerre, Lames glace et Phénix). Les libérations sont Serre Dragon,  Queue du Dragon, Vol du Dragon (coups de pieds) et Griffe Dragon (coups de griffes). On peut également utiliser l'attaque normale comme libération.

Dans la plupart des builds basé sur des concentrations et des libérations on utilise des griffes (une griffe dans chaque main ou une griffe et un bouclier). Les autres builds d'arts martiaux n'utilise pas de concentration, on n'utilise alors que des libérations. A côté on développe des aptitudes des deux autres branches.

La branche piège est divisée en deux parties : une partie foudre et une partie feu/lames.
La partie foudre comporte deux sorts particulièrement populaires et puissants : sentinelle éclair (pièges qui lancent des éclairs) et sentinelle mortelle (pièges qui lancent des éclairs moins puissants mais qui fait exploser les cadavres, provoquant des dommages importants aux monstres alentours). La combinaison de ces deux sorts est efficace dans de nombreuses situations. Ces aptitudes étant particulièrement puissantes même sans y mettre tous ces points, elles sont couramment utilisées par les persos hybrides qui combattent au corps à corps tout en posant régulièrement des pièges.
La partie feu/lames (sauf Boule de feu) est plutôt boudée car elle est beaucoup moins puissante que la partie foudre, elle s'adresse plus à des joueurs qui cherchent de l'originalité et/ou un build qui se limite au mode cauchemar.
La plupart des pièges nécessitent une vitesse d'attaque importante pour être lancés rapidement, ce qui diffère des sorts classiques tels que ceux de la sorcière qui demandent de la vitesse de sort.  

La branche Discipline de l'ombre propose des aptitudes passives (maîtrise des griffes, parade multiple), des sorts de contrôle de monstres (manteau des ombres, souffle mental), l'invocation d'un Guerrier de l'ombre ou d'un Maître de l'ombre et des bonus temporaires (Rapidité, Transparence et Venin). Ces aptitudes sont moins axées "dps" par rapport aux autres aptitudes mais s'avèrent très pratiques notamment au point de vue défensif. En effet l'assassin ne peut se permettre de foncer tête baissée au milieu des monstres tel un barbare ou un paladin car elle n'a pas d'aptitude pour booster sa défense d'armure. Pour compenser elle étourdi et distrait ses ennemis pour placer ses attaques.

Lorsque l'on commence un build d'assassin on doit choisir si on opte pour le bonus Rapidité ou pour le bonus Transparence. Rapidité augmente la vitesse de déplacement et d'attaque de l'assassin, alors que Transparence augmente principalement vos résistances aux dommages élémentaires. Ce choix dépendra de vos aptitudes et de l'équipement que vous utiliserez.

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement, beaucoup de force pour porter les meilleures bottes si vous faîtes des coups de pieds
- dextérité : le minimum pour porter votre équipement
- vitalité : le maximum
- énergie : rien, au du moins le minimum si trapssin self-drop

En PvP on voit principalement des trapssins et des hybrides pièges/trombe (aptitude apportée par le mot runique Chaos).

L'assassin peut s'avérer complexe aux 1ers abords mais elle reste un perso très équilibré tant au point défensif qu'offensif.



le barbare  
Combattant au corps à corps, il peut se spécialiser dans plusieurs catégories d’armes et peut apporter des bonus à ses compagnons grâce à ses cris de guerre.

FAQ du barbare

2 grandes catégories de Barbare se détache :
- les barbares trombes (whirlwind barb)
- les barbares fénésie (frenzy)
Les autres builds sont rares, il peut s'agir d'hybrides trombe/frénésie, de berserks, de lanceurs de haches etc

Le barbare fonce dans le tas, il possède une grosse défense et de nombreux points de vie, il est ce qu'on appel un "tank". Le barbare a la particularité de pouvoir porter une arme dans chaque main, tels un couteau et une fourchette.

Trombe transforme votre barbare en une sorte de tourbillon humain et vous permet de taillader les monstres présents sur votre chemin.

Frénésie s'utilise uniquement avec une arme dans chaque main. La vitesse d'attaque et de déplacement de votre barbare augmentent fortement, de même que ses dommages.

Même si le barbare peut exploiter de nombreuses armes (épées, haches, masses etc), tant à une main, qu'à deux mains, vous aurez besoin de vous spécialiser dans une catégorie d'arme afin de garder une certaine efficacité. Outre les maîtrises d'armes le barbare possède également des sorts passif pour augmenter de manière permanente sa défense, sa vitesse de déplacement et ses résistances.

Il dispose également de Cris de guerre qui peuvent agir telles des malédictions sur les monstres (hurlement, persfiflage, cri de bataille, cris de guerre etc) ou qui viennent booster l'aspect défensif du barbare et de ses alliés (Cri qui augmente la défense, et Ordre de bataille qui augmente la vie et accessoirement le mana et l'endurance).

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement ou le maximum (car chaque point en force augmente vos dommages au cac)
- dextérité : le minimum pour porter votre équipement
- vitalité : le maximum
- énergie : rien

En PvP on utilise principalement Trombe car elle a entre autres la particularité d'ignorer les étourdissements.

Le barbare s'adresse avant tout aux amoureux du corps à corps et des armes qui vont avec.



le druide  
Maître de la nature il peut déclencher des tempêtes et des éruptions, invoquer des loups, un ours et d’autres familiers, et peut lui-même se transformer en loup ou en ours.

FAQ du druide

Le druide peut avoir un aspect caster et un aspect cac :
- les druides métas (cac : transformation du druide en loup-garou ou en ours-garou)
- les druides élémentaires (caster : dommages de feu, physiques ou de froid)
Pour le reste il s'agit de builds assez atypiques tels que le pur invoc ou l'arma méta qui restent funs et viables.

En soutien le druide peut invoquer des animaux comme des corbeaux,  loups, un grizzly et notamment 3 types d'esprit qui vous apportent des bonus tant qu'ils sont en vie
- chêne sage (augmente votre vie et celle de vos compagnons)
- coeur de wolwerine (augmente vos dommages, votre niveau d'attaque et ceux de vos compagnons)
- esprit vengeur (renvoi plus fortement à vos ennemis les dommages physiques subis en mêlée par vous et par vos compagnons )
Il est important de noter que l'on ne peut cumuler plus d'un type d'animal et plus d'un type d'esprit (sauf les corbeaux). De ce fait vous pouvez par exemple avoir un chêne sage, des loups et des corbeaux mais pas un un chêne sage et un coeur de wolwerine, ou des loups et un grizzly.

Le druide méta peut se transformer en loup et attaquer au corps. En général on utilise Folie pour gagner en vitesse de déplacement et en vol de vie puis on attaque avec Furie. En accompagnement on peut utiliser Rage pour faire des dommages poisons ou augmenter chêne sage pour booster sa vie. En version ours vous pouvez utiliser Masse pour augmenter vos dommages et Onde de choc pur étourdir vos ennemis. L'aptitude griffes de feu peut aussi être très utile pour se débarrasser des monstres insensibles aux blessures (dommages physiques).

Quelle est la différence entre le méta loup et le méta ours ?
- loup : plus rapide, meilleur niveau d'attaque, meilleur vol de vie et vitesse de déplacement grâce à folie
- ours : plus de défense, plus de vie, contrôle des foules grâce à onde de choc
En termes de dommages potentiels les deux sont équivalents.

Lorsqu'il se transforme en loup ou en ours le druide ne peut pas utiliser de sorts élémentaires, excepté Armageddon. Sauf exceptions il faut aussi savoir que seule la vitesse de l'arme entre en compte dans la vitesse d'attaque des métas loups et ours, de ce fait cela ne sert à rien d'avoir des augmentations de vitesse d'attaque autre part que sur l'arme. Il faut également privilégier des armes rapides aux armes lentes.

Il existe deux sortes de druides élémentaires :
- le druide "ventilo" (tornade et ouragan)
Personnage très équilibré qui peut aller quasi-partout dans le jeu.
- le druide feu (fissure, roche en fusion, éruption, volcan, armageddon)
Personnage qui rencontre des problèmes contre les insensibles feu à partir de la fin du mode cauchemar, il faut alors développer d'autres aptitudes à côté, s'aider d'un mercenaire ou de coéquipier.

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement si caster ou le maximum si méta (car chaque point en force augmente vos dommages au cac)
- dextérité : le minimum pour porter votre équipement
- vitalité : le maximum
- énergie : rien, ou du moins le minimum si druide casteur self-drop

En PvP on voit surtout des druides ventilo, mais des druides métas peuvent s'avérer viables.

Le druide constitue une alternative aux autres persos cac grâce à sa branche métamorphose et il peut également lancer des sorts élémentaires de zone. Il est également apprécié pour son chêne sage qui permet de bien tanker ou de disposer d'un caster avec beaucoup de points de vie.




le nécromancien    
Invocateur de sorts mortuaire et de poison, il peut lever une armée de squelettes, manipuler l’esprit de ses ennemis ou encore les ressusciter pour qu’ils combattent à ses cotés.

FAQ du nécromancien

Les 3 principaux nécros :
- Invocateur (armée de créatures).
- Os (lance d'os, esprit d'os, prison d'os etc)
- Poison (nova de poison)

Tout d'abord il faut savoir que quelque soit le type de nécro que l'on fait, on a recours aux malédictions. Elles permettent d'augmenter vos dommages, de repousser des monstres, de les distraire, de les ralentir etc. De plus elles sont peu coûteuses en points d'aptitude, en général un point suffit pour bénéficier d'une malédiction efficace. Un nécro qui utilise régulièrement et correctement ses malédictions aura une très grosse emprise sur les monstres et profitera d'une défense très appréciable.

Il y a également Explosion morbide qui même avec peu de points investi dedans peut faire des merveilles car ses dommages sont bi-éléments (feu et physique) et sont proportionnels aux points de vie de base des monstres. Dès qu'un cadavre apparaît et que des ennemis sont proches n'hésitez pas à lancer l'explosion.

Autre aptitude charnière : le golem. C'est un quelque sorte le garde du corps du nécro, il sert avant tout à prendre les coups à la place du nécro mais ne comptez pas sur lui pour tuer des monstres. On ne peut utiliser qu'un golem (golem d'argile, golem de sang, golem de fer et golem de feu). Le golem d'argile reste le plus populaire car il ralenti les monstres et peut avoir beaucoup de points de vie. Le golem de sang peut vous soigner, le golem de fer adopte les propriétés de l'arme que vous avez choisie de transformer en golem, et le golem de feu regagne de la vie lorsqu'il reçoit des dommages de feu. Bien que le golem ne soit pas aussi indispensable que les malédictions, il s'avère très utile lorsque vous avez peu ou pas de créatures à vos côtés.

Le nécro invocateur s'appuie sur un grand nombre de créatures (squelettes, mages squelettes, monstres ressuscités), il soutien son armée grâce à ses malédictions et explosion morbide pour accélérer les choses. La principale malédiction utilisée est "amplification des blessures" car elle booste les dommages des créatures faisant des dommages physiques ainsi que l’explosion morbide.

Le nécro os envoi à foison ses sorts d'os sur ses ennemis, il peut utiliser Prison d'os pour emprisonner les monstres et les tuer tranquillement à distance. Ses principales malédictions sont Décrépit et Vision diminuée, l'amplification des blessures n'augmente pas les dommages des sorts d'os. Ces derniers ont d'ailleurs l'avantage d'être des dommages magiques et peu de monstre sont résistants à ce type de dégâts.

Le nécro poison utilise le sort de zone nova de poison et la malédiction Résistance moindre qui abaisse la résistance poison des ennemis, et donc augmente les dommages de la nova. Ce nécro s'appuie beaucoup sur le golem d'argile car son ralentissement permet au poison d'avoir le temps d'agir sans se prendre trop de coups. Des aptitudes complémentaires comme explosion morbide ou ressusciter sont possibles.

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement
- dextérité : rien ou le minimum pour porter votre équipement
- vitalité : le maximum
- énergie : rien ou un peu selon vos besoins
En PvP on rencontre surtout des nécro Os car le sort esprit d'os "pourchasse" sa cible., ce qui est difficile à éviter et permet de tenir son nécro à bonne  distance de l'adversaire.

Le nécro plaira à ceux qui aiment être accompagnés de créatures tout en ayant un contrôle important sur les ennemis. Bien qu'il puisse être redoutable, le nécro n'est pas le genre de perso qui vide une zone à vitesse folle comme pourrait le faire certains personnage, il avance en général doucement mais surement.




le paladin
Guerrier saint qui puise sa force de la lumière divine, il dispose de différentes attaques au corps à corps et de sorts sacrés. Ses auras améliorent ses capacités et celles de ses compagnons.

FAQ du paladin

On distingue 2 grandes catégories de paladins :
- les paladins cac (ferveur, vengeance, frapper, sacrifice etc)
- les hammerdins (marteau sacré)

Lorsque l'on choisi de jouer un paladin on choisit donc d'abord son attaque principale parmi les aptitudes de combat, et éventuellement une attaque secondaire.

En complément de ses attaques le paladin s'appuie sur le principe des auras. Une aura est une sorte de lueur colorée qui apparaît sous votre personnage et apporte des bonus au paladin. La plupart de ces auras apporte également un bonus à vos coéquipiers. Pour profiter des avantages d'une aura vous devez l'avoir dans l'emplacement de l'aptitude clic droit, vous ne pouvez donc pas, sauf exceptions, activer plusieurs auras à la fois. Par contre si des alliés ont des autres auras votre paladin en bénéficiera. Bien qu'un paladin ne puisse activer qu'une aura à la fois, rien de vous empêche de changer d'aura en fonction des situations. Par exemple on peut activer l'aura Purge pour atténuer les effets du poison, Vigueur pour gagner en vitesse de déplacement lorsque l'on attaque pas ou encore Rédemption pour se soigner.

A côté des auras le paladin a une aptitude quasi-incontournable qui est Bouclier sacré. Cette aptitude booste votre défense et vos capacités à parer les coups pour une quantité de points d'aptitudes raisonnable. Il faut savoir qu'il est très pénalisant pour un paladin de jouer avec une arme à deux mains car vous ne profiterez pas de bouclier sacré et donc vous aurez une très faible défense. Si vous espérez combler cette lacune par une aura défensive vous renoncerez à une aura offensive, et donc au final vous resterez désavantagés par rapport à un build arme et bouclier. Néanmoins rien ne vous empêche de tenter l'originalité et le défi que cela représente.

En résumé un build de paladin se construit de cette manière :
- Choix d'une aptitude de combat
- Choix d'une aura principale
- Choix d'auras ou d'aptitudes de combat secondaires pour faire face à des situations particulières

Le paladin cac le plus courant est le zealot (ferveur et fanatisme : dommages physiques et grande vitesse), il y a aussi l'avenger (vengeance et conviction : dommages multi-éléments mais moins rapide) et les élémentalistes (ferveur et une aura offensive élémentaire comme feu sacré, immobilisation sacrée ou choc sacré). A côté de cela il y a l'aptitude Frapper (ou Smite) qui consiste à donner des coups de boucliers à votre ennemi. Cette aptitude combinée à des coups cinglants et une bonne vitesse de frappe vous permet de tuer rapidement des boss, et ce sans avoir à sacrifier beaucoup de points au build que vous envisagez. La fonctionnalité du changement rapide d'arme (switch) est donc très utile dans ce cas là.

L'hammerdin est la version caster du paladin, on combine l'aptitude marteau sacré avec l'aura concentration (car celle-ci augmente les dommages magiques des marteaux). Lorsque vous lancez un marteau celui-ci tourne autour de vous dans un certain rayon puis fini par disparaître, si vous lancez plusieurs marteaux d'affilés ils se suivront et formeront donc une zone de dégâts autour de votre paladin. Comme la plupart des casters, l'hammerdin s'appuie sur une bonne vitesse de sort pour améliorer ses dommages.

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement
- dextérité : monter régulièrement la dextérité afin de pouvoir bloquer avec votre bouclier, l'idéal serait de pouvoir bloquer à 75% avec un bouclier élite. La vitalité passe avant la dextérité.
- vitalité : le maximum
- énergie : rien

En PvP on trouve pas mal de builds de paladin ; hammerdin, smiter (aptitude frapper), fistadins (aptitude poing du paradis) ainsi que des mixes de ces différents profils.

Le paladin est réputé pour son gameplay plutôt simpliste, mais il est très apprécié pour son côté passe-partout et ses nombreuses possibilités de builds.




la sorcière  
Lanceuse de sort par excellence, elle manie le feu, le froid et la foudre contre ses ennemis et peut se téléporter.

FAQ de la sorcière

Afin de se débarrasser des immuns (monstres insensibles à un élément) une sorcière se doit d'être bi-élément (saufs exceptions) :
- feu-froid : météorbe (boule de feu, météore et Orbe), météblizz (boule de feu, météore, souffle de glace et Blizzard)
- froid-foudre : orbéclair (foudre,éclairs en série et Orbe), blizzéclair (foudre, souffle de glace et Blizzard)
- feu-foudre : météclair (boule de feu, météore, foudre, éclairs en série)
Les plus populaires étant la météorbe et l'orbéclair car l'orbe de glace demande peu de points d'aptitudes pour être efficace. Des variantes parmi ces aptitudes sont possibles, on peut par exemple utiliser Hydre à la place de Météore.

La sorcière a 2 types de sorts :
- les sorts instantanés (projectiles)
- les sorts à délai d'attente (à cast delay)
Lorsque vous utilisez un sort à cast delay vous devez attendre un certain temps avant de l'utiliser à nouveau, pendant ce temps les monstres ont le temps de venir vers vous, et si vous n'avez rien pour les repousser vous allez rudement galérer, c'est pour cela qu'il faut combiner un sort instantané et un sort à défaut d'attente. Par exemple je lance un météorbe, je lance des boules de feu, je relance Météore etc. On peut accompagner Blizzard par Souffle de glace. N'utilisez que Météore, Blizzard ou Hydre comme attaque est très délicat à gérer.
L'exception est Orbe de glace car c'est un sort très complet, vous n'avez donc pas besoin de développer un sort instantané de froid si vous utilisez Orbe (sauf dans un build mono-froid à la limite).
Il y a également des sorts instantanés qui sont très polyvalents et qui peuvent se jouer tout seul (Boule de feu sans Météore, Foudre sans Éclairs en série). Souffle de glace est possible mais c'est plus dur car ça ne touche qu'un monstre à la fois.

La sorcière a un sort très particulier qui se nomme Téléport. En général on investi qu'un point dedans. L'essayer c'est l'adopter, grâce à Téléport vous pouvez vous rendre quasi-instantanément là où vous cliquez, cela permet de se déplacer bien plus vite et d'esquiver les monstres, par contre le coût est cher en mana.

Vous vous rendrez vite compte que la sorcière fait mal mais qu'elle consomme beaucoup de mana et est très fragile au corps à corps, pour palier à cela vous avez des potions de mana, des bonus de mana et votre souris.

Comme tout caster qui se respecte la sorcière doit d'avoir une bonne vitesse de sort, lancer plus vite ses sorts ça fait forcément plus mal.

Répartition standard des stats :
- force : le minimum pour porter votre équipement
- dextérité : rien ou le minimum pour porter votre équipement
- vitalité : le maximum
- énergie : rien ou un peu selon vos besoins
NB : si vous utilisez Bouclier d'énergie équilibrez votre vie et votre mana en fonction de l’absorption de votre bouclier (petite absorption pas mal de vitalité, grosse absorption beaucoup d'énergie etc).

En PvP on trouve généralement des sorcières Boule de feu, des sorcières Blizzard et des sorcières Foudre. Certaines utilisent Bouclier d'énergie, d'autres full vita et d'autres investissent dans la dextérité pour bloquer.

La sorcière est appréciée pour ses gros dommages de zone et son téléport, à vous de bien la manier pour en tirer le meilleur profit.
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 13/10/2011, 22:09; édité 21 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:13    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Conseils et astuces



Choix de l'équipement

- les bonus aux aptitudes sont très intéressants pour les casters, ils le sont moins pour les persos au corps à corps (pour eux on recherche avant tout arme apportant de gros dommages et une bonne vitesse d'attaque).
- vous trouverez des bottes avec des bonus de vitesse de déplacement, celles-ci sont intéressantes car d'une part il est toujours confortable de se déplacer rapidement, et d'autre part courir vite vous permet également d'éviter plus facilement les projectiles. La vitesse de déplacement est encore plus utile pour les personnages attaquant à distance.
- si vous manquez régulièrement de mana en tant que caster
   . un stock de potion de mana dans votre ceinture, voir dans votre inventaire
   . des anneaux/amulette apportant pas mal de mana
   . éventuellement des bonus de mana après chaque mort (dépend du coût en mana nécessaire pour tuer un monstre)
   . les bonus de régénération de mana ne sont pas si intéressants, privilégiez les bonus de mana, plus vous avez de mana plus votre régénération augmentera
- si vous manquez régulièrement de mana en tant que perso cac (dommages physiques)
   . essayez d'obtenir du vol de mana (anneaux, amulettes, gants, masque crafté etc)
   . éventuellement des bonus de mana après chaque mort (dépend du coût en mana nécessaire pour tuer un monstre)
- comment récupérer de la vie autrement que par les potions de vie ?
   . recherche de vol de vie pour les persos cac (dommages physiques)
   . Rédemption si Paladin
   . Folie si Druide méta
   . Cobra si Assassin cac
- privilégiez d'abord la résistance foudre et feu, puis le poison et ensuite le froid. La foudre et le feu sont les éléments les plus couramment rencontrés.
- comment obtenir de bonnes résistances
  . mot runique Pacte des anciens (RalOrtTal) sur bouclier (ou sertissage de diamants purs)
  . formules du cube horadrim sur les anneaux et les amulettes (avec des gemmes pures)
  . recherche d'objets magiques chez les marchands vous apportant la résistance dont vous avez besoin
  . Transparence si Assassin
  . Résistance naturelle si Barbare



Echanges et enrichissement

- Les gemmes pures (pgms : perfet gems) sont une monnaie d'échange, transformez les gemmes en gemmes pures et conservez les. On peut obtenir des objets intéressants et particulièrement des runes Pul, runes qui vous permettront d'obtenir des runes plus élevées. Les gemmes sans défaut tombent régulièrement en mode enfer.
- Les améthystes pures sont les gemmes les plus prisées, elles ont une valeur supérieure aux autres gemmes, essayez de les mettre de côté et de ne pas les vendre avec les autres gemmes.
- Même chose pour les joyaux magiques, sauf qu'en général on les vend par paquet de 20-30, contrairement aux gemmes pures où vous pourrez obtenir par exemple obtenir un objet pour 5 gemmes pures.
- N'hésitez pas à vendre des objets "moyens" pour quelques gemmes pures et joyaux.
- Les clés de la quête de la Torche sont aussi une bonne monnaie d'échange, essayez d'obtenir des clés de chaque sorte (Terreur, Haine, Destruction), un 1x3 signifie une clé de chaque sorte. On peut y obtenir selon les quantités des runes Pul, Um, Mal voir Ist en ladder.
- Essayez de bien vous renseigner sur la valeur d'un objet avant de trader, par exemple sur les forums.
- Essayez d'être patient lorsque vous voulez échanger un objet, la patience permet de faire les meilleures affaires. Evitez de brader un objet surtout si celui-ci a une grosse valeur d'échange.
- Les bons supports des meilleurs mots runiques peuvent pas mal rapporter .
- Ne posez jamais d'objets par terre lors de vos échanges (sauf lors d'un échange de 2 torches, dans ce cas assurez vous que vous n'êtes que 2 dans la partie)



Aventure et montée de niveau

- N'hésitez pas à revenir dans d'anciennes zones si les dernières où vous êtes vous semblent trop difficiles. Cela vous permettra de gagner un peu d'expérience pourquoi pas gagner des niveaux, et de peut être récolter des objets intéressants.
- N'hésitez pas à faire régulièrement des TP, particulièrement avant les zones dangereuses quand vous jouez seul, cela peut vous permettre de récupérer plus aisément votre corps après votre mort.
- N"oubliez pas de recharger régulièrement votre livre de parchemins de ville
- Il existe différentes zones qui sont réputées très rentables en terme de gain d'expérience (Tristram à l'acte 1, les Tombes de Tal Rasha à la fin de l'acte 2, Le sanctuaire du chaos à l'acte 4 ou encore le vagues de monstres du trône de la destruction à l'acte 5). Voici un guide qui résume les méthodes pour monter rapidement en niveau :
résumé des méthodes d'xp. Néanmoins rien ne vous oblige à prendre votre temps et à explorer des zones plus variées.
- A quel niveau doit-on passer en mode Cauchemar ? Et en mode Enfer ? Il n'y a pas vraiment de niveau précis pour passer en mode au mode supérieur, je pense que c'est le bon moment si on se sent à l'aise à la fin du mode et que l'on a simplement envie de davantage de difficulté.



Self-drop


- L'or est précieux en self-drop, il permet de parier sur des objets ou encore de ressusciter votre mercenaire.
- Pour augmenter votre réserve de pièces d'or vendez régulièrement les objets que vous droppez, en particulier les objets qui comportent des aptitudes (baguettes, bâtons, sceptres etc), les armures ou les objets élites (même s'ils sont simplement blancs).
- Dépensez votre surplus de pièces d'or aux paris, avec de la chance vous pourrez obtenir des objets rares. Les circlets (bandeaux, couronnes, tiares et diadèmes) offrent souvent des bonus très intéressants.
- Surveiller régulièrement les objets magiques vendus par les marchands, particulièrement si vous jouez self-drop. Les objets se renouvellent lorsque vous quittez la ville et que vous revenez. Vous remarquerez qu'un simple changement d'acte ne renouvelle pas les objets (par exemple si vous prenez le wp du camp des rogues pour aller à Lut Gholein et que vous revenez au camp des rogues). Les objets ne se renouvellent pas si au moins un autre joueur est dans la ville.
- Évitez si possible de prendre le waypoint du corridor de la souffrance (temple de nilhahtak à l'acte 5), si vous ne le prenez pas le portail rouge près d'Anya partira et vous ne pourrez pas faire d'aller-retour rapides pour renouveller les objets (griffes, javelots, bottes, gants etc).
- Les formules du cube horadrim peuvent vous apporter des objets très intéressants. Les objets craftés (orange) permettent en quelque sorte de générer des objets rares et peuvent vous apporter des bonus précis comme de la vitesse de sort, du vol de vie ou encore du vol de mana. Les formules d'upgrades sont très intéressantes pour les personnages qui ont besoin de bonnes armes, vous pouvez par exemple passer une hache rare normale en une hache rare exceptionnelle et donc gagner beaucoup de dommages. Pariez sur une hache de la meilleure catégorie et essayez d'avoir une rare avec un bon % de dommages supplémentaires pour profiter au maximum de l'augmentation des dommages de base procurée par l'upgrade de normal à exceptionnel. Vous pouvez également le faire si vous trouvez un bon objet unique normal. Les runes et les gemmes pures pour réaliser la formule ne sont pas très difficiles à obtenir.
- Allez régulièrement voir la comtesse car elle laisse toujours tomber des runes après sa mort. Cela permet de se constituer un bon stock de runes et aussi de se faire des petits mots runiques sympas au début du jeu.



Commencer le ladder

- Pas mal de joueurs demandent comment bien commencer le ladder ? Si vous souhaitez xper le plus vite possible et vous enrichir le plus vite possible la sorcière est le 1er choix car elle peut se téléporter (gain de temps et boss runs) et est peu dépendante de l'équipement qu'elle porte. S'enrichir ça veut dire ramener des bons objets du mode enfer pour les porter ou les échanger, donc un perso qui se débrouille bien en mode enfer avec un équipement modeste pourra aussi faire l'affaire (hammerdin, trappsin, druide tornade, nécromancien etc).




 
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 13/10/2011, 21:06; édité 4 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:14    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

Liens utiles


Comme on ne peut pas parler de tout dans ce guide...


FAQ générale


Guides




Listes




Outils




Programmes


_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux


Dernière édition par Kyamsa le 13/10/2011, 21:20; édité 2 fois
Kyamsa
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 5 288
Firefox France

MessagePosté le: 10/07/2011, 15:15    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général Répondre en citant

J'espère que ce guide vous a permis de bien comprendre les mécanismes et la richesse de ce jeu.

N'hésitez pas à poser vos questions (en espérant que la réponse ne soit pas déjà dans le guide ou dans ses liens Wink). Idem si vous avez des suggestions ou des critiques en tous genres.

Amusez-vous bien !
_________________
BlizzTalk : podcast sur Blizzard et ses jeux
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:49    Sujet du message: Diablo 2 - Guide général

Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Diablo.leforum.eu Index du Forum -> Diablo 2 & LoD -> Guides de jeu Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com